Rendez-vous sanglant

Ce blog a changé d’adresse.
Rendez vous sur www.jeunetunisien.com

23:17

Je suis dans mon lit, de retour du cinéma. J’attends qu’elle me fasse un bip ou m’envoie un texto pour dire qu’elle est bien arrivée chez elle. C’est toujours comme ça quand elle me dépose en fin de soirée.
Fin de soirée, façon de parler… Disons plutôt la fin de la première partie de la soirée et non la plus dure, après laquelle chacun va se retrouver avec lui-même. Bas les masques ! Les regards vont à nouveau se perdre dans la continuité de ces idées roses pâles sans issue aucune.

Ah, voilà le bip.

Le film (tunisien) ne demandait pas d’efforts particuliers pour prendre sa place parmi les moins marquants de l’histoire du cinéma national. Il faut dire que si j’étais chez moi pendant ce temps là, 26 ans se seraient « rediffusés » (encore une fois) dans ma tête. Ça aurait consommé ce qui reste de mon énergie qui devient de plus en plus rapidement épuisable.

C’était convenu qu’on reste amis, qu’on ne s’éloigne pas l’un de l’autre, au nom de notre amour qui nous en veut, de notre complicité qui n’a su arranger les choses, de notre entente qui se fait entendre, du succès brillant de notre échec, de tous les moments, bons qu’ils soient ou mauvais, mais tant authentiques qu’on a pu vivre ensemble en si peu de temps. On est l’exemple qui représente le mieux ces vieux couples qui, après leur séparation, jouent les amis et se font un plaisir de se voir souvent pour prouver chacun à lui-même mais surtout à l’autre à quel point il compte pour lui et tient au moins à ne pas le perdre de vue, et à la fois, paradoxalement, combien il peut être serein et suffisamment solide pour supporter cette forme de séparation sans frontières. Ce rôle, on l’assurait parfaitement bien. Bravo ! Au moins une chose qu’on a pu réussir « en couple ». Pourtant, il n’y avait rien à prouver, si ce n’est la légitimité de nos choix.

J’ai dis « vieux couples », pourtant la relation n’a duré que quelques mois. Mais il s’est passé tellement de choses dans notre imagination, des décennies d’harmonie, des projets pour la vie.
Aujourd’hui, le bilan est à des années lumières de satisfaire ce que nous avons prévu pour le futur.
Le destin est cachetier. Il ne fallait peut-être pas tout lui dire de ce qu’on attendait de lui non plus…

Allez, on ne va pas dramatiser les choses davantage, elles le sont déjà assez.

Une dernière cigarette avant de fermer les yeux et prier pour que le sommeil ait le courage de calmer pour quelques heures cette usine à gaz qu’est le cerveau humain.

Demain est un autre jour, selon les statistiques très probablement identique aux précédents…

Publicités

18 réflexions sur “Rendez-vous sanglant

  1. Y a des gens qui se séparent au bout de 10, 20 et même 30 ans. Imagine alors le mal que ça fait.
    Il y en a aussi qui restent ensemble mais ne se supportent plus, vivent chacun pour soi, et jouent les « hypocrites » rien que pour l’image sociale, pour le bien des enfants…etc.
    Bref, la solitude est parfois salutaire et puis ça passera…comme tt ;)

  2. tu restes amis avec tous tes exs bilel? sinon sous quelles criteres tu choisis de le rester ou de rompre carrément? est ce que le temps joue un role là dedans ou bien comment ça se passe?

  3. @ fleurbleue :
    23:17 sur une montre digitale veut généralement dire qu’il est 23 heures 17 minutes, mais attention ce n’est pas toujours le cas :)

    @ fondo9 el ghalla :
    Ta question est à comprendre que tu veux te proposer pour le statut d’une future ex… Ou bien que tu connais une de mes ex avec qui je ne suis pas resté ami et qui le voudrait ?
    Mais non, je te taquine :) Tu trouveras ta réponse dans ce qui suit.

    @ Tout le monde :
    Mettons-nous d’accord une fois pour toutes : le blog sur lequel vous êtes actuellement n’est pas mon journal intime, et d’ailleurs je n’en ai pas.
    Les personnes qui visitent régulièrement mon blog savent que je ne suis pas ici pour étaler ma vie privée.
    Vous l’avez sûrement remarqué, la note actuelle (« Rendez-vous sanglant« ) est apparue dans une nouvelle catégorie que j’ai nommée « Essais« . Les personnages, les situations et tout ce qui sera évoqué dans les articles de cette catégorie sera le fruit de mon imagination. Il y aura aussi très probablement diverses réflexions autour de certaines questions socioculturelles, mais sans que cela ne soit forcément en rapport direct avec ma personne ou ce que je suis entrain de vivre.

    Bonne lecture à tous ceux et celles qui s’intéressent à ce que j’écris.

  4. Ma question pourrait aussi être d’ordre géneral, voire trés géneral, comprendre comment tu vois les choses, que tu aies un journal intime ou pas n’est nullement un point qui m’interresse, et connaître tes ex non plus…
    Mais par rapport à ton essai, on est sensé donner des commentaires, et c’est « MON » commentaire ;)

    Bien à toi…

  5. @ fondo9 el ghalla :
    Exact, ça je l’ai bien compris, et j’ai bien dis que je te taquinais :)
    Pour répondre à ta question et t’aider à comprendre comment je vois les choses sans pour autant m’étendre sur le sujet, rester ami ou pas avec mon ex va dépendre de plusieurs paramètres, je note essentiellement notre capacité à nous deux de gérer ce genre de relations (l’amitié après la séparation). Idéalement, on peut rester amis car, après tout, si on formait un couple c’est qu’on s’aime, mais il faut justement qu’on ait tous les deux cette capacité de « devenir » ou (selon le cas) « redevenir » amis.
    C’est bon tu es contente ? :)

  6. Oui trés « content »…
    mais tu sais, quand tu dis si on formait un couple, tu devrais dire on s’aimait plutot, et non on s’aime… Car s’il y’a rupture, le cordon est totalement rompu, donc plutot que d’être amis, il faudrait apprendre à coexister, n’est ce pas?? ;)

  7. @ saikiki :
    C’est un plaisir :)

    @ Mr. fondo9 el ghalla :
    Nous ne voyons pas les choses de la même façon.
    Si j’ai bien compris, rompre pour toi signifie (ou du moins implique) ne plus aimer la personne avec qui tu étais (du moment ou tu emplois le passé et tu dis « …s’il y’a rupture, le cordon est totalement rompu…« ), ce qui n’est pas forcément le cas pour moi.

  8. Mr Bilel, s’il y’a rupture, c’est que ça ne colle pas, si ça ne colle pas, c’est que les deux personnes n’ont plus rien avoir ensemble… Une amitié ne peut pas voir le jour aprés avoir dépassé le stade d’une relation amoureuse… La personne ayant rompu a brisé quelque chose au fond de la personne altérée… La personne « altérée » n’est certainement pas une victime, c’est le sort de la vie… Pourquoi voudrais tu, et pas uniquement toi d’ailleurs, la plupart des gens voudraient que la personne ayant rompu, peut être par culpabilité, essaie de masquer cette « culpabilité » en cherchant une pauvre « belle amitié » qui ne fait que les rendre pitoyables aux yeux de l’autre qui pour lui,il n’a rien perdu, bien au contraire, c’est la fin d’une histoire et surtout le commencement d’une autre histoire encore plus belle… CRois tu que cette personne aura interêt à remuer le passé au lieu d’aller de l’avant??? Non je ne le pense pas…
    D’ailleurs, génerallement, si celui qui a rompu cherche à reconstruire une amitié, c’est soit par culpabilité ou soit par interet peu importe lequel… Je ne pense pas qu’une personne qui a choisi de détruire tte une relation supposée solide aura envie de construire autre chose aprés… ça sera du pur egoisme ou encore une seconde fois un manque de respect vis à vis de l’autre personne… C’est comme s’il cherchait à la punir une seconde fois… POur moi, chacun doit faire sa route de son côté, et même s’ils se croisent par hasard, le « fautif » doit baisser les yeux, et la victime aura un sourire jusqu’aux bout des lèvres rien que par le fait qu’elle soit convaincue qu’elle n’a rien perdu…

    C’est une façon de voir les choses…

  9. @ fondo9 el ghalla :
    Tu n’as pas pensé à une éventualité, qui tu ne conçois peut-être pas, et qui est celle où la décision de la rupture est prise conjointement par les deux parties qui, s’aimant toujours, se rendent compte qu’il ne peuvent pas réussir une vie de couple, ça peut être pour plusieurs raisons : incompatibilité, certaines concessions que l’un ou l’autre ne peut faire, etc.
    Tu me diras que si on s’aime vraiment on doit pouvoir trouver des solutions pour que ça marche, malheureusement ça reste à prouver… Ça sera abusé de dire que tous les couples qui n’ont pas pu prospérer ne s’aiment pas ou ne s’aiment plus. On a trop tendance, et pas que dans les affaires de couple, à nous pencher vers les extrémités des choses (soit tout soit rien) alors que des situations intermédiaires peuvent exister et arranger tout le monde dans certains cas.
    Quoi qu’il en soit, et comme tu l’as si bien dit, c’est une façon de voir les choses. Tu as la tienne que je respecte mais à laquelle je n’adhère pas complètement.

  10. tout comme toi, je n hadhère pas non plus à la tienne ;) mais je la respecte… Tu sais, je trouve ça dépourvu de bon sens que l on puisse prétendre que deux personnes qui s aiment ne peuvent même pas coexister… Ti même les personnes qui se haissent arrivent à coexister… Donc s il y a amour et coexistance, je en vois pas ce qui manquerait de plus…

    Je trouve quand même qu il y a une certaine contradiction dans tes propos, dans le sens ou tu parles d une amitié post-amour, dans le cas de deux personnes qui s aiment… Brabbi samahni, qu est ce qui diffère l amitié de l amour??? l amour est une sorte d amitié avec une coté amoureux, une lueur de plus… Amitié + sentiment amoureux= Amour…

    Donc pour moi, si jamais l Amour est sincère DES DEUX COTES, plus rien ne peut les séparer… Personne ne peut vivre sans son amour, sachant ou il est et sachant qu il n attend que d être avec lui… Tout ça pour te dire, s il ya séparation, c est que l un des deux partenaires n a pas été sincère, ou ptet il l était au début, mais à un moment, il a succombé aux tentations de la vie, il a préféré ce qui est éphemère à ce qui aurait pu être eternelle… c est le comportement de ceux qui ne voient pas plus loin que leurs nez… ou plutot de ceux qui n ont pas aimé mais qui s efforcent de prétendre le contraire pour se défaire d une responsabilité qu est le fait de « blesser l autre par pur égoisme et gratuitement »…

    Mais ils oublient que ça n est qu une responsabilité temporaire, et qu un jour ou l autre, la personne comprendra que ce n était guerre le bon choix, et à tous les niveaux…

    En résumé, celui qui dit aimer mais qui en plus choisit de rompre pour incompatibilité ou je en sais quoi, ce terme m a toujours fait rire :) primo, il n a jamais aimé, secondo, il a agis en lâche et tertio, il a rendu un grand service à la personne qui a aimé sincerement mais qui a été aveuglée en faisant un choix qui n a rien avoir avec ses rêves… ceci elle le comprendra avec le temps quand elle découvrira que c est d une image dont elle était amoureuse, et que la personne qu elle croyait aimer est totalement contraire à l image qu elle donnait…
    t en pense quoi??? ;)

    Par contre, si jamais

  11. @ fondo9 el ghalla :
    Très originale ta définition de l’amour, je ne sais pas si c’est celle de tout le monde.
    Au risque de me répéter, t’es entrain de dire que tous les couples qui ont rompu ne se sont pas vraiment aimé ou ne s’aiment plus. Selon ta définition de l’amour qui est (rappel pour ceux qui viennent de nous rejoindre) Amitié + Sentiment amoureux (et oui c’est magique « la lueur » de l’amour, retenez la formule), laquelle de ces deux parties aurait sauté pour qu’il n’y ait plus amour ? Faut-il peut-être commencer par définir l’amitié ? Ne me dis pas que c’est AmourSentiment amoureux :)
    Il est bien vrai que dans notre société (et je découvre que cela concerne aussi bien les nouvelles générations que les précédentes) on préfère de loin ces couples qui n’assument pas leurs échecs et qui continuent à vivre avec, rien que pour ne pas être étiqueté « looser » en société et au prix de nuire gravement à l’équilibre de la future famille justement au biais du déséquilibre du couple.

    En résumé, et ça sera probablement mon dernier commentaire dans ce bac à fleurs épineuses :

    Je sais très bien à quoi tu penses, de quoi tu parles, et ce que tu veux dire. Tu es entrain de parler d’une de mes relations passées (tu es libre de continuer à le nier si ça te chante). Je comprends le fait que tu sautes sur l’occasion pour en parler, tu dois en avoir besoin, ça te soulage peut-être. Tant mieux. D’ailleurs tu peux en profiter puisque ça sera mon dernier commentaire, tu peux te faire plaisir en continuant à vider ton sac et avoir un « dernier mot » dépourvu de toute importance.
    Sauf que pour moi, comme je l’ai dis dans mon tout premier commentaire sur cet article, je ne suis pas ici pour parler de ma vie privée, et je ne vais pas non plus m’amuser à en parler en se cachant derrière un cadre soi-disant « très général ».

  12. Très bon post, bonne continuation.
    et merci de nous avoir éclaircis sur le fait que les commentaires de « Mr » Fondo9 el ghalla parlent d’une affaire personnelle.. parce que sinon on n’aurait rien compris de ses propos..
    je suis désolée mais j’éspère que la définition qu’il donne n’est pas celle de tout le monde..
    encore une fois bravo.. on attend le prochain essai :)

  13. @ Penelope : Merci merci :) Très heureux que tu me lises régulièrement :)
    Hier soir j’ai pris une feuille et un stylo et je voulais écrire (un autre épisode de l’histoire de ce couple légendaire). J’ai écris six lignes, après j’ai bloqué pendant une demi-heure, je n’ai pas ajouté une lettre… C’est le stress, la fatigue… Mais t’inquiète, ça va venir :)

  14. wopaaaaaaaaaaaaaaa trop belle conclusion mon cher… Mais dépourvue de bon sens, à mon sens… A croire que je vis dans un monde trés différent du tien… Et que ma conception des choses est totalemnt opposée à la tienne… Mais c’est ce qui fait l »ortginalité d’un être humain… Ta manière de parler montre que mes mots t’on gravement altéré, mon but n’était surement pas de t’offenser loin de là, je suis ici pour passer du bon temps car j’apprécie vraiment ce blog, et il se trouve que ce sujet m’a drolement inspiré… Chacun parmi nous a surement vécu un cas similaire, mais ce qui diffère, c’est simplement l’angle à travers lequel on regarde la situation…

    Ma définition de l’amour n’engage que moi, et j’en suis fier, c’est une belle amitié couronnée avec l’amour et la passion, c’est à dire, celui qu’on aime peut aussi être notre meilleur ami, c’est ptet une nouvelle conception « idéalisée » d’une relation amoureuse, mais elle me satisfait amplement…

    En tout cas, jolie ta petite parade mathématique, t’as marqué un bon coup ;)

    y’a un truc qui me fait rire grave :) une personne qui a subi une rupture est étiquetée comme ‘looser » wowwwww trop pertinent!!! Si c’est le cas, alors la personne qui a causé la rupture est un lâche… Sache que je ne le pensais pas, mais c’est ton « looser » qui m’a inspiré…
    Je réponds simplement:

    وَعَسَى أَن تَكْرَهُواْ شَيْئًا وَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ وَعَسَى أَن تُحِبُّواْ شَيْئًا وَهُوَ شَرٌّ لَّكُمْ
    C’est ma conclusion à moi :)

    Bonne continuation, et dommage que t’as mal pris, c’etait juste pour en débattre :)

  15. @bilel
    sans ton allusion à cette affaire perso, j’aurais pas pris les paroles de fondo9 el ghalla comme une attaque. je seraiis restée à l’aveuglette dans votre ordre général à vous deux.
    Il a une maniere simple de definir l’amour mais qui est fort valable. je serais tentée d’adopter. Il t’a monté le sang au veines on dirait. Mais pour ne rien vous cacher suis pas une adepte des amitiés après l’amour. C CON.
    la soustraction c t évidement un bon point.

  16. bonsoir à tous !!!!
    qui de mieux que quelqu’un qui a vécu la chose pour en témoigner
    mon ex depuis 1mois aprés une relation de 18mois ponctuées de décisions de sa part de quitter,a rompu finalement pour incompatiblités
    honnêtement il avait plus de courage que moi mais la maniere lui manquait et donc j’ai calmé les choses suite à ça il est revenu en supliant 3jours plutard rebelotte donc j’ai enfin céder à le perdre
    là depuis 1mois ya eu qq contact soit disant amicaux (sur msn)
    pendant un bref échange m’a révélé ne pas oublier et ne pas être heureux et qu’il s’occupait à max pour ne pas y penser mais malgré tout il ASSUME trop fier g répondu : « assumer est un pari contre le destin ,soit tu y gagne soit t y perd ,à toi de faire la balance ,le temps nous le dirra »
    voilà g senti l’avoir pousser à refléchir et franchement j’ai encore espoir qu’il change d’avis c qq1 de fier et qui fuit les pblm laisse tomber dés qu’il voit qe ça risque de ne pas aller loin je sais qu’il m’aime énormément et je souhaite qu’il revienne bientot en attendant je m’efface en gardant espoir ça diminue de jour en jour mais reste que je n’arrive pas à l’oublier vos avis m’intéresse mais soyez indulgent « je l’aime encore « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s