Sarkozy au G8 Summit 2007 : Bourré ou pas bourré ?

Ce blog a changé d’adresse. Retrouvez l’article recherché à l’adresse :
www.jeunetunisien.com/2007/06/12/sarkozy-au-g8-summit-2007-bourre-ou-pas-bourre/

Flux RSS : www.jeunetunisien.com/feed

Publicités

4 réflexions sur “Sarkozy au G8 Summit 2007 : Bourré ou pas bourré ?

  1. Alors la! J’sais pas quoi en penser de cette vidéo! Etrange étrange!
    J’attends vos impressions ça m’intéresse de savoir votre avis sur la question…

  2. Salut ! Personnellement j’ai revu plusieurs fois ces images depuis plusieurs jours et je n’arrive franchement pas à me convaincre que Sarkozy était ivre et d’autres personnes qui les ont vu m’ont dit aussi qu’ils n’y croient pas.
    Il y a quand même plusieurs choses étranges :
    – seuls des journalistes belges semblent avoir vu cela… c’est étonnant quand même que parmi tous les journalistes présents il y en ait si peu qui se soit rendu compte de cette supposée chose. Certains diront que c’est de la censure mais bon les journalistes étrangers ne sont pas soumis à la censure il me semble et puis même en France il y a des journaux qui n’hésiteraient pas une seconde à nous dire que le président ne fait pas correctement son travail, n’étant pas en possession de ses moyens ;
    – Sarkozy est connu pour ne pas boire d’alcool et il n’est pas le genre donc à finir ivre, ce qui pose problème dans le cas présent ;
    – Sarkozy n’avait pas de difficulté à arriver jusqu’au pupitre… il ne marchait pas comme une personne ivre ;
    – il était manifestement essouflé et déconcentré par un retard ; il faut signaler à ce propos que le G8 fait les choses simplement et que les journalistes sont dans un centre de presse à plusieurs kilomètres du lieu où se rencontrent les présidents. cela veut dire qu’après les rendez vous on doit transférer rapidement les présidents vers le centre de conférence de presse… et cette précipitation est d’autant plus grande quand les discussions finissent en retard et en tenant compte du planning très chargé de ces sommets.
    – Sarkozy a tendance, on le sait, à avoir des tics gestuels qui lui font faire des mouvements en apparence un peu désordonnés. Je pense qu’on pourra dire régulièrement que Sarkozy est bourré dans les cinq prochaines années si on se fie à ses attitudes gestuelles… ;
    – les propos de Sarkozy ne sont pas du tout décousus et incohérents. Ils sont diplomatiques, convenus, tels qu’on les attend d’un chef d’Etat dans ce genre de conférence de presse ; d’ailleurs pour ceux qui suivent un peu l’actualité française ils devraient savoir que ces propos entendus à cette conférence sont en gros la répétition de ceux que tenaient Sarkozy plusieurs jours auparavant, évoquant sa future rencontre avec Poutine. On savait par avance que l’échange serait « franc »… le fait que chacun dise franchement ce qu’il pense, y compris ce qui fâche, était attendu et cela n’implique pas pour autant qu’on perde nécessairement son calme il me semble et qu’on échaffaude de grandes théories sur la façon réelle dont s’est passé l’entretien.
    Quant au fait que le rapport de cette conversation ne soit pas plus précis, ben franchement quand on a lit des centaines de comptes-rendus de ce genre de réunions entre deux chefs d’Etats, on sait bien que c’est rarement très précis. Chacun affiche toujours sa satisfaction et souligne la qualité du lien unissant les deux Etats, les avancées obtenues tandis qu’on évite de trop parler de ce qui a posé problème, laissant le réglement de ces problèmes pour plus tard… La règle est d’éviter d’étaler de manière trop évidente les désaccords qui peuvent exister… de toute façon, une rencontre entre chefs d’Etats n’est que la partie visible de tout un ensemble de choses dont on n’est au courant que lorsqu’elles se concrètisent. L’explosition des moyens d’information laisse penser que l’information est de plus en plus abondante… mais en vérité dans bien des cas, on essaie de faire de l’information avec pas grand chose… avec des informations insignifiantes que l’on développe à l’excès en leur faisant dire plus qu’elles ne disent. Les conférences de presse de chefs d’Etats sont toujours plus imprécises que précises. On peut imaginer beaucoup de choses… on peut bien toujours fantasmer sur ce qui se passe réellement dans ce genre de rencontre entre chefs d’Etats… il n’y a sans doute pas plus de raison de le faire pour celle-ci que pour toutes les autres… il y a ce vieux fantasme pour le mystère… ça fait couler beaucoup d’encre et de salive et puis le temps passe est on ne parle même plus de ces choses peu importantes qu’on imaginait et qui n’ont souvent jamais existé.

  3. @ Roumi :

    Nicolas Sarkozy n’est pas un inconnu, et même ceux qui ne le connaissaient pas en tant que ministre l’ont sûrement vu des dizaines de fois lors de la dernière compagne électorale suite à laquelle il a été nommé président et tout le monde connaît bien son charisme, sa façon de parler, ses discours. Celui que nous voyons dans les vidéos n’est pas Sarkozy qu’on connaît tous, et ne me dites pas qu’il est fatigué surtout après ses petites vacances, il devait être encore plus crevé avant et au cours des élections…
    Quelqu’un qui n’a rien pour ou contre Sarkozy, qui ne le connaît même pas, en regardant ces vidéos dira qu’il est bourré.
    Nous savons très bien que Sarkozy ne bois pas d’alcool d’habitude, seulement être président c’est respecter le protocole. le Protocole russe, c’est d’offrir un verre de Vodka à son hôte. Et comme Sarkozy n’a pas l’habitude, ça l’a complètement rendu ivre.

    Les journalistes belges ne sont pas les seuls à avoir vu cela mais plutôt les seuls à en avoir parlé, ne me demandez pas pourquoi, mais nous avons les vidéos en appui, pensez-vous qu’elles sont truquées ?
    LeMonde.fr en a parlé dans son article « La vidéo controversée de Nicolas Sarkozy au G8« , voici ce qui a été dit :

    Contrairement à leurs consœurs françaises, les chaînes de télévision belges n’ont pas hésité à diffuser un extrait d’une conférence de presse donnée par Nicolas Sarkozy lors du sommet du G8, où le président français, rapporte une chaîne belge, « n’avait pas bu que de l’eau« , pour reprendre les termes utilisés par le présentateur.

    Dans l’extrait vidéo, désormais facilement trouvable en ligne, le chef de l’Etat arrive devant les journalistes en s’excusant de son retard – « Je vous demande de bien vouloir excuser mon retard dû à la longueur du dialogue que je viens d’avoir avec monsieur Poutine » – avant d’enchaîner hésitations et sourires hilares.

  4. Moi non plus j’avoue ne pas savoir quoi penser de cette vidéo. Il faut admettre que son comportement était plutôt étrange et vraiment pas habituel (et je ne parle pas forcement de sa gestuelle mais de la façon de s’exprimer). Pour répondre à Roumi, il n’y a pas seulement les chaînes belges qui en ont parlé. Etant à Londres en ce moment, ce sont les chaînes anglaises qui m’ont mises au courant de cette vidéo mais seulement hier. Donc j’imagine que beaucoup d’autres pays ont surement dû en parler ou en parleront à leur tour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s