Pays-Bas : un député veut interdire le Coran

Ce blog a changé d’adresse. Retrouvez l’article recherché à l’adresse :
www.jeunetunisien.com/2007/08/09/pays-bas-un-depute-veut-interdire-le-coran/

Flux RSS : www.jeunetunisien.com/feed

Publicités

7 réactions sur “Pays-Bas : un député veut interdire le Coran

  1. “J’en ai marre de l’Islam aux Pays-Bas”

    Ah bon !..et lui, il n’est pas de faciste de tenir des propos de la sorte !…C’est étonnant de la part d’un supposé « cultivé » député !

  2. Tiens il me fait penser à certains blogeurs de chez nous dont un avec du sang hollandais .
    C’est vraiment des gens à part ceux là . Des cas ces germains . Faut pas oublier que tous ces gens là, ont des ancêtres surgit de l’est et qui ont déferlés sur l’empire romains pour créer ce qui existe aujourd’hui .

  3. c pa bien se kil raconte celui la il ve sa mort ou koi ilo devrai faire attention a se kil dit.mai le problem nest pa la cet homme na pa compris le coran il l’interpret mal!!!

  4. Wilders a raison. Il suffit de lire le Coran pour être convaincu de ce qu’il affirme. Tout le monde devrait le lire pour se faire une opinion personnelle. Voici en bref ci-près ce que ce Livre contient, vous saurez déjà assez après lecture:

    Pour bien diviser le monde en deux camps ennemis, le Coran ne manque pas d’être clair : « les infidèles sont vos ennemis déclarés » (Sourate IV, 102). On n’a pas le choix quant à la religion parce que le Coran dit que « La religion de Dieu est l’islam » (Sourate II, 17), et il ne saurait donc y avoir une autre religion, ce qui est confirmé par les sourates qui suivent : « Nous vous appellerons à marcher contre les nations puissantes, vous les combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islamisme » (Sourate XLVIII, 16). « Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils se soient soumis » (Sourate IX, 29). « Ceux qui combattent Allah et son apôtre vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix, vous leur couperez les mains et les pieds alternés, ils seront chassés de leur pays. » (Sourate V, 37).
    Les insultes de Mahomet contre les infidèles sont multiples et variées : les infidèles sont des « méchants » (Sourate II, 25, 26, 255, sourate VIII,38, sourate LII,47, Sourate LXXI,29), des « perfides » (II,26), des imposteurs (Sourate III,54), des « impies » (Sourate III,144), des « pervers » (Sourate V,75), « les plus pervers de tous les êtres créés » (Sourate XCVIII,5), des « menteurs » (Sourate VI, 28, Sourate LI,10), des « réprouvés » (Sourate VII, 44), il n’y a « pas animaux plus vils, sourds et muets » (Sourate VIII, 22 ? 57), des « idolâtres » (Sourate IX, 5), des « criminels » (Sourate X,14, Sourate LV,43 ; Sourate LXXVII, 46), des « injustes » (Sourate IX, et Sourate X, 53), des « hypocrites » (IX, 69), des « maudits » (Sourate IX, 69), des « prévaricateurs » (sourate XLVI, 19), des « fourbes » (Sourate LII, 46).
    Mais Mahomet ne se limite pas à des injures contre les personnes mécréantes… « Ô croyants ! Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers » (Sourate V, 56.) « Les mains de Dieu sont liées, disent les Juifs. Que leurs mains soient liées à leur cou, qu’ils soient maudits pour le prix de leurs blasphèmes » (Sourate V, 69). « La plupart d’entre eux (juifs) ne sont que des pervers » (Sourate V,84). « Juifs, ne craignez point les hommes, craignez-moi et ne vendez point mes signes pour un prix infime. Ceux qui ne jugeront pas conformément à la vérité que Dieu a fait descendre d’en haut (Coran) sont infidèles » (Sourate V, 48-49).
    Voici une série de sourates criminogènes parmi des dizaines d’autres dans lesquelles Mahomet incite à exterminer tous ceux qui ne sont pas musulmans :
    Les infidèles : « Quand vous rencontrerez ceux qui sont infidèles, frappez les au col jusqu’à ce que vous réduisiez à merci. Alors serrez les liens » (Sourate XLVII, 4).
    Incroyants : « Ce sont vos ennemis. Evite-les. Que Dieu les extermine. Qu’ils sont faux ! » (Sourate LXIII, 4). « Tuez-les partout où vous les trouverez et chassez-les d’où ils vous auront chassés. La tentation de l’idolâtrie est pire que le carnage à la guerre » (Sourate II, verset 189). « Extermine les méchants » (Sourate LXXI, 29). « Croyants ! ne formez de liaisons intimes qu’entre vous : les infidèles ne manqueraient pas de vous corrompre, ils désirent votre perte. Leur haine perce dans leurs paroles ; mais ce que leurs cœurs recèlent est pire encore » (Sourate III, 11). « Afin d’éprouver les croyants et de détruire les infidèles » (Sourate III, 135). « Les infidèles sont vos ennemis déclarés » (Sourate IV,102). « S’ils retournent à l’infidélité, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. Ne cherchez parmi eux ni protecteur ni ami » (Sourate IV, 91). « Moi je jetterai la terreur dans le cœur des infidèles. Abattez leurs têtes et frappez les extrémités de leurs doigts » (Sourate VIII, 12). « Quel spectacle, lorsque les anges ôtent la vie aux infidèles ? Ils frappent leur visage et leurs reins, et leur crient : Allez goûter la peine du feu » (Sourate VIII, 52). « Ce n’est pas vous qui les tuez (les infidèles), c’est Dieu. Quand tu lançais (un trait), ce n’est pas toi qui le lançais, c’était Dieu, pour éprouver les fidèles par une belle épreuve, car Dieu entend et sait tout » (Sourate VIII, 17). « Ô croyants ! Combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils vous trouvent toujours sévères à leur égard » (Sourate IX, 124). « Excite les croyants au combat. Vingt braves d’entre eux terrasseront deux cents infidèles. Cent en mettront mille en fuite, parce que les infidèles n’ont point de sagesse » (Sourate VIII, 66).
    Enfin une seule sourate concernant les femmes parmi d’autres… Le Coran dit : « Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance, Vous les reléguerez dans des lits à part, Vous les battrez mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle » (Sourate IV, 38).
    Non seulement Mahomet est polygame et le Coran autorise la polygamie, mais aussi raciste, c’est pourquoi il dit : « Dieu vous a choisi des épouses dans votre race » (Sourate XVI, 75). Une femme musulmane ne peut qu’épouser un musulman. Imaginez qu’on dise en Europe qu’un Musulman ne peut pas épouser une Européenne ? Est-ce que le racisme ne serait donc pas évident partout dans le Coran ?
    Mahomet prône aussi l’esclavagisme : « Dieu vous propose pour exemple un homme esclave qui ne dispose de rien et un autre homme à qui nous avons accordé une subsistance ample. Ces deux hommes sont-ils égaux ? Non, grâce à Dieu » (Sourate XVI, 78). « Heureux les croyants qui bornent leur jouissance à leurs femmes et aux esclaves que leur a procurées la main droite, dans ce cas ils n’encourent aucun blâme » (Sourate XXIII,6). « Il vous est défendu d’épouser des femmes mariées, exceptées celles qui seraient tombées entre vos mains comme esclaves. Il vous est permis du reste de vous procurer avec de l’argent des épouses que vous maintiendrez dans les bonnes mœurs et en évitant la débauche. Celui qui ne sera pas assez riche pour se marier à des femmes honnêtes et croyantes prendra des esclaves croyantes. N’épousez les esclaves qu’avec l’accord de leurs maîtres » (Sourate IV, 28 à 30).
    Tous ceux qui ont lu le Coran, les hadiths et la Charia, savent que ces livres sont contraires à la Déclaration Universelle des Droits de L’homme, à la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales, au Pacte relatif aux Droits civils et politiques, à la Constitution de tous les pays européens, au Droit pénal national des pays européens, et au droit international. On parle tant de tolérance, il faut croire que cette notion ne doit pas être appliquée à la religion et aux religieux (intégristes catholiques, protestants, islamistes, etc.).
    ==================================================
    Source : LE CORAN, traduit de l’arabe par Kasimirski, chronologie et préface par Mohammed Arkoun ; édité par GARNIER-FLAMMARION, Paris 1970

    • Et dire qu’il ne sait pas que la traduction du Coran par Kasimirski est peu fiable et très controversée.
      Pour le reste, que d’ignorance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s