Le début du deuil

Ce blog a changé d’adresse. Retrouvez l’article recherché à l’adresse :
www.jeunetunisien.com/2007/09/10/le-debut-du-deuil/

Flux RSS : www.jeunetunisien.com/feed

Publicités

9 réflexions sur “Le début du deuil

  1. Pourquoi en faire un deuil ?, les déceptions amoureuses sont multiples, tu n’es pas le premier et tu ne seras pas le dernier.
    Il faut dépasser tout cela et recréer son bonheur et creuser un nouveau chemin.
    Raby m3ak.

  2. et si tu cherchais le pkoi de ce non..
    ne dis jamais « jamais »..
    la vie ne s’arrête pas à cause d’une personne.. et rappelle toi que rien ne pourrait être aussi nul que d’essayer de prévoir l’avenir..

  3. I’m so sorry to hear about this my dear friend.
    I can imagine how hard this must be for you.

    But, like that conversation we had the other day, try to search deep inside this story for a bright side to it all, I know it’s hard, but at least now things are clearer for you.

    Sometimes you might think that maybe it would have been better to go on without geting your answer; but it’s really not, at least now, things are clear, and each one of you can pick up the pieces and move on; the pieces are obviously part of another puzzle.

    And the answer to your question is « Yes », because you deserve it.

  4. @ 24faubourg : Non est une réponse aux questions que s’est posé Minet dans la première partie de l’essai, quand il assistait aux mariages…

    @ Téméraire : Merci de compatir avec le jeune homme, je lui transmet ton message…

    @ Penelope : On put tuer quelqu’un parce qu’il est dangereux, parce qu’il est laid, ou même sans raison, mais ça ne change rien du résultat ; Il est mort.
    Sinon je suis d’accord avec toi, on n’a jamais été bons à prévoir le futur, et heureusement ! Mais on prévoit quand même, on programme, on projette, on envisage, et on ajuste (ou on chamboule carrément) nos prévisions en fonction de ce qui nous arrive au fil du temps…

    @ MMM : Thank you very much my friend, I agree with all what you said, you already got your answer the other day, I prefer not to write it down here…

  5. Je suis sincèrement désolée pour tt ce qui arrive à ce jeune homme… Mais c’est la vie, on ne choisit pas l’issue de notre vie comme on veut… Il comprendra ce qu’il gagne par rapport à cet échec avec le phénomène de le rétroactivité du non amour…

    On est tous passé par la… Au moment de l’échec, on passe génerallement par les fameuses 5 phases: le déni, la révolte, le marchandage, la dépression, et enfin l’acceptation…

    Au moment ou on accepte ce qui nous arrive, on revit, on se donne une nouvelle chance, et tu ne peux pas savoir ce qui t’attends…

    j’ai moi même vécu la même chose, et je suis passée par ces étapes, mais je m’en suis sortie à merveille el hamdoulah… D’ailleurs, au moment même ou j’ai subi ce que l’on m’a infligé, je pensais avoir perdu le bonheur, mais avec la rétro activité du non amour, je me rends compte que ce que j’ai vécu n’est qu’une illusion que je me suis faite, d’un monde parfait, d’une personne que j’ai façonné moi même pour qu’elle soit parfaite à mes yeux…
    Je ne nierai pas que c’est quelqu’un de bien, mais je me dis que ça n’est surement pas la bonne personne… aprés un an et demi, j’ai compris que mon bonheur est ailleurs et que j’aurais surement gaché ma vie et celle de l’autre si jamais on a fait notre vie ensemble, étant differents à tous les niveaux…

    La je renais, je revis, je respire le bonheur… je ne me pose plus autant de question que ds mon passé… Pourquoi??? ptet simplement, parce qu’avant, ce n’etait pas la bonne relation, ni la bonne personne, ni les bonnes circonstances…

    Je ne sais pas ce qui s’est passé ds ton cas, mais tt ce que je peux te dire, c’est que demain est un autre jour, ce qui ne te tue pas, loin de te nuire te rends plus fort, à toi de savoir ou te mettre, à la place d’une victime, une ame perdue morte, ou d’un homme fort qui apprend de la vie…

    Bon courage à toi,

    Sincerement,

    Moi…

  6. Vraiement désolée minet :(, je viens de l’apprendre à travers ton post.

    Ta façon d’écrire est très touchante, rabbi ysabrek pour que tu puisses dépasser ta souffrance. Tu sais que je vous adore tous les deux, donc je vais m’abstenir de tout commentaire…

  7. @ Sassou : Merci de ta sincérité. Tu dis vrai. Sauf qu’il ne s’agit pas de choisir entre faire la victime et être une personne forte, on n’est jamais fort si on n’est pas faible. Tu l’as dit toi-même, après un échec ou une déception, on passe par plusieurs phases, tu es certainement d’accord avec moi qu’il ne faut en zapper aucune, et que chaque chose doit prendre son temps…

    @ Amaryllis : Merci beaucoup sœurette, je te souhaite le bonheur avec ton homme…

    @ Adel : Merci beaucoup amigo…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s